14 juillet 1944

Une chance que j’ai trouvé le livre des opérations du 425 Alouette sinon je vous aurais induit en erreur avec le prochain billet sur le pilote Joseph Alcide Yvon Côté.

Côté

Collection Réal St-Amour

Easy Does it 14 juillet 1944-3

Toute une histoire derrière cette photo et les nombreuses autres qui l’accompagnent. Elles sont toutes dans l’album de l’adjudant Réal St-Amour.

JPEG001

Easy Does it 14 juillet 1944-005

Easy Does it 14 juillet 1944-2

Easy Does it 14 juillet 1944

Easy Does it 14 juillet 1944-4

Easy Does it 14 juillet 1944-1

Qui avait fait cette livraison spéciale? Le pilote Côté selon ce que l’adjudant Réal St-Amour avait écrit.

Sauf que le livre des opérations dit autrement…

L’opération s’est déroulée dans la nuit du 15 au 16 juillet, objectif Nucourt.

photo op 14 juillet 1944

photo op 14 juillet 1944 détails

L’équipage de Côté n’était même pas de cette opération.

Pop Côté Easy Does it

15 juillet 1944 Nucourt

15 juillet 1944 Nucourt 115 juillet 1944 Nucourt 2

Pas grave en soi, mais on ne saura jamais quel équipage avait lâché le drapeau tricolore au-dessus de Nucourt.

En passant, les photos sont superbes et détaillées si vous cliquez sur chacune!

Louis Philippe Marius Robert Côté DFC

A Brunelle 1949

On écrit A. Brunelle dans une vignette, mais on écrit R. Côté dans l’autre. C’est le seul nom qui diffère.

Le Canada 1949-11-26v

Paul Brunelle était un pilote de chasse dans l’escadrille 414 de la RCAF.

Paul Brunelle

Sur la photo prise en novembre 1949 on ne voit d’ailes de pilote sur l’aviateur A. Brunelle. Ce n’est donc pas Paul Brunelle.

C’est plutôt le navigateur de l’équipage de Marcotte qui est sur cette photo.

Robert Côté

JLA Marcotte 1949

Une autre photo pour bien identifier son pilote: Joseph Louis Albert Lucien Marcotte au côté de son navigateur Joseph Foch Laurier Raynald Poirier…

PL-48306 1949-11-25

Le navigateur Poirier est aussi sur la fameuse photo de 1949.

JFLR Poirier 1949

Tout comme Roger St-Amour. Pas besoin  ici d’un petit dessin pour le reconnaître.

wpid-wpid-aviateurs-des-alouettes-dc3a9corc3a9s-jpg.jpeg

Pour terminer, voici la citation du navigateur Robert Côté.

COTE, F/O Louis Philippe Marius Robert (J24917) – Distinguished Flying Cross – No.425 Squadron – Award effective 5 July 1945 as per London Gazette dated 17 July 1945 and AFRO 1558/45 dated 5 October 1945.

Home in Quebec City; enlisted there 18 June 1942. Trained at No.3 ITS (graduated 4 December 1942) and No.9 AOS (graduated 2 April 1943). Award presented at Sea Island, 25 November 1949. No citation other than « in recognition of gallantry and devotion to duty in the execution of air operations against the enemy ». DHist file 181.009 D.1730 (PAC RG.24 Vol.20607) has recommendation dated 18 December 1944, crediting him with 30 sorties (155 hours 55 minutes operational flying):

As navigator of a crew detailed to attack Wanne Eickel on September 12th 1944, this officer displayed great coolness and determination when he assisted in removing and administering first aid to both the WOP/AG and rear gunner who had been wounded by the fierce anti-aircraft fire. While on the bombing run he continued the WOP/AG’s duty of « windowing » and the aircraft delivered a telling attack. He was of great assistance to his pilot in bringing the flak-damaged aircraft to the nearest English aerodrome.

Throughout the numerous operational sorties in which this officer has participated, he has been consistently sound in his navigational duties. His accuracy and efficiency have been of unfailing assistance to his captain and even under the most adverse circumstances he has shown cheerful confidence and courage of the highest order. Flying Officer Cote has operated successfully against heavily defended targets such as Dortmund, Essen, Cologne and Dusseldorf. He also has completed a first tour of operations with a total of thirty sorties over enemy territory.

By his offensive spirit and keenness on operations, Flying Officer Cote has proven himself to be an outstanding member of this squadron.

En passant, je pense avoir trouvé l’identité de tous les autres aviateurs.

montage deux photos