La fin du KW-O

Toute belle histoire a une fin…

Dans la nuit du 5 au 6 novembre 1944…

Jean-Marie Desmarais

Jean-Marie Desmarais
collection Claude Desmarais, son neveu

Le F/O J. Desmarais et son équipage, volant sur Halifax III MZ-621 code KW-O, fut touché par un salve de bombes incendiaires au-dessus de la cible. Il y avait des trous dans les ailes, les ailerons, la queue, les volets et les élévateurs. Un moteur prit feu à cause des conduites d’essence et d’huile. Tous revinrent sains et saufs à la base sur trois moteurs mais leur Halifax fut envoyé à la casse à cause des graves dommages subis.

Maurice Bernier devant le KW-O

Maurice Bernier, sans-filiste, devant le KW-O
mai 1944

collection Jean-Paul Corbeil

Une autre photo du KW-O

équipage mai 1944

collection Jean-Paul Corbeil

Prise le même jour de mai 1944.

équipage en 1944_MOD

collection Jean-Paul Corbeil

équipage en 1944 montage

Dommage qu’on n’ait pas pris la photo de l’autre côté…

Le même jour de mai 1944, Pierre Gauthier s’est fait photographier avec la petite caméra que son oncle Yousuf Karsh lui avait donnée.

KW-O

À Roger, Sincères amitiés
collection Roger Fourès

original KW-O

Pierre Gauthier, navigateur
collection Jean-Paul Corbeil

Ce blogue est un recueil de photos datant de la Deuxième Guerre mondiale.

Je partage tout ce qu’on veut bien partager…

À force de partager on arrive à tout découvrir.

Maurice Bernier devant le KW-O

Maurice Bernier, sans-filiste
collection Jean-Paul Corbeil

montage Bernier et Gauthier

collection Jean-Paul Corbeil

KW-O – Olive Oyl

Je sais que je voulais prendre une pause, mais je n’avais remarqué le nez du Halifax derrière le navigateur Pierre Gauthier.
Cette photo fait partie de la collection de Roger Fourès, un aviateur des Groupes lourds français. Pierre et lui s’étaient liés d’amitié.

KW-O

À Roger, sincères amitiés…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

KW-O nose art

Remarquez le dessin sur le nez de l’avion.

KW-O landing gear

La lettre O, pour KW-O

KW-O  –  no de série MZ621 
 
Sa première mission avec le 425 a eu lieu le 9 mai 1944.  La dernière fut le 4 novembre 1944.
 
Équipage Terroux – Première mission avec le 425 le 27 mai 1944.  La dernière le 12 septembre 1944.
Terroux ne vola qu’une seule fois avec le KW-O, le 8 juin 1944
 
Sur la photo, il y a 6 bombes ou missions sur le fuselage.  Cela indiquerait que la photo aurait été prise entre le 28 et le 31 mai 1944.
 
Le dernier vol du KW-O fut le 4 novembre 1944 avec l’équipage Jean-Marie Desmarais, destination Bochum.   L’avion reçut des bombes incendiaires d’un autre avion qui causèrent 37 trous dans la carlingue.
Bombes incendiaires…!
X type Incendiary bomb