Dur à suivre?

Dur à suivre?

Je l’avoue humblement dans ce 473e billet sur ce blogue dédié à l’escadrille Alouette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lafrenière

Je sais que je peux être dur à suivre avec mes histoires  de vétérans  que j’ai rencontrés personnellement depuis  2010: Jean-Paul Corbeil, Romuald Pepin, Jacques Morin, Jean Cauchy… 

Il y a aussi les histoires racontées par les enfants et les petits-enfants de d’autres vétérans.

Dur à suivre?

Cherchez et trouvez en utilisant le moteur de recherche en haut à droite. Vous trouverez peut-être le nom de votre père ou de votre grand-père… ou d’un oncle.

recherche

C’est comme ça que la nièce d’Euloge Bouchard m’a trouvé cette semaine.

Des Bouchard, il y a en avait plusieurs dans le 425.

Camille Bouchard en était un.

pilote Camille Bouchard

On m’avait écrit…

camille_bouchard

Et j’avais écrit un article sur lui pour lui rendre hommage.

Camille Bouchard DFC

Euloge était le navigateur de l’équipage du père d’André Lafrenière. André avait partagé tous les souvenirs de guerre de son père de même que son précieux logbook.

Rodolphe Lafreni+¿re

Rodolphe Lafrenière

Dur à suivre…?  

Je vous le concède, mais le devoir de mémoire n’est pas chose facile au Québec. Parlez-en aux gens de Bromptonville…

Le 11 novembre 2014 est passé inaperçu.

Pourtant, Bromptonville était la ville natale d’un pilote de Mosquito durant la guerre… 

Tommy Smith Mosquito

les meilleurs pilotes au monde

Ces pilotes protégeaient les bombardiers des escadrilles anglaises et canadiennes en allant rôder autour des aérodromes allemands afin d’accueillir, comme il se devait, les chasseurs de nuit allemands qui allaient abattre les bombardiers du Bomber Command.

Mosquito

 Je vous reviendrai avec un hommage tout spécial au navigateur Euloge Bouchard.

Euloge Bouchard

15 septembre 1946

Je n’ai pas traduit pour vous la mention trouvée pour la DFC du pilote Camille Bouchard que l’on voit sur cette photo partagée par Richard Girouard, recherchiste au Musée de la Défense aérienne de Bagotville.

pilote Camille Bouchard

L’essentiel de la mention est qu’il avait survécu à 31 missions.

Voici une photo de l’écrasement du Dakota (C-47) prise le 15 septembre 1946. Camille Bouchard a perdu la vie en même temps que 19 autres pilotes dont plusieurs avaient survécu à de nombreuses missions durant la guerre.

Dakota Plane crash at Estevan, Sk. Airport. Sept 15, 1946.  Killed all 20 RCAF pilots

The Crash Site
Photo courtesy Ingrid Beahm’s collection

(permission de Doug Gent d’utiliser la photo sur le blogue)

The official RCAF statement quoted in the Mercury stated the « aircraft was seen to approach the airport normally with its wheels lowered. » « For some reason the pilot decided not to land on his first approach and opened up the engines to go around again. During this manoeuvre the pilot apparently lost control and the aircraft crashed. A technical examination of the wreckage has shown that the control lock on the starboard elevator was in position and had not been removed before the flight commenced. »

Source: site Internet sur l’écrasement

Je vous traduis ce passage.

Le communiqué officiel de l’ARC paru dans le journal Estevan Mercury indiquait que « l’avion avait été vu faire une approche normale avec son train d’atterrissage sorti. » « Pour une raison que l’on ignore, le pilote décida de ne pas atterrir lors de la première approche et remis les gaz pour tenter une deuxième approche. Durant cette manoeuvre le pilote perdit apparemment le contrôle de l’appareil qui s’écrasa. Un examen technique des débris permit de constater que le système de verrouillage de la gouverne de profondeur de tribord était encore position et n’avait pas été enlevé avant le décollage. »

On retrouve un résumé de l’événement sur ce site.

On confirme donc la cause de l’écrasement.

Le Flying Officer Joseph Alphonse Camille Bouchard (J26027) avait survécu à 31 missions comme pilote d’Halifax et trouva la mort dans un bête accident d’avion.

camille_bouchard

Collection Mario Allard

Vous pouvez me contacter en laissant un commentaire ou en utilisant le formulaire ci-dessous.

Camille Bouchard DFC

BOUCHARD, F/O Joseph Alphonse Camille (J26027)

Distinguished Flying Cross

– No.425 Squadron

– Award effective 5 April 1945 as per London Gazette dated 13 April 1945 and AFRO 824/45 dated 18 May 1945.

Born in Ste.Anne de la Pocatiere, Quebec; educated at St.Dunstan’s University, Charlottetown.  Home in Ottawa; enlisted there 22 May 1941.  Trained at No.3 ITS (graduated 1 September 1941), No.13 EFTS (graduated 25 October 1941) and No.1 SFTS (graduated 27 February 1942).  Overseas in June 1943.  Flew 31 sorties.  Award presented 1 December 1948.  Date of death uncertain; widow died in Ottawa, 17 June 1994.

Throughout his operational tour Flying Officer Bouchard has displayed the utmost determination successfully to complete his missions despite the most intense enemy opposition.  In October 1944 he was captain of a bomber detailed to attack Bochum.  Owing to adverse weather this courageous officer remained in the target area for twelve minutes before completing his attack although subjected to heavy anti-aircraft fire which damaged his aircraft.  A few nights later during a sortie against Duisburg he successfully evaded an enemy fighter.  After many attacks, in spite of all navigational equipment being rendered unserviceable, the target was effectively bombed and a safe return was accomplished.  On five further sorties Flying Officer Bouchard captained his damaged aircraft safely back to base.  This gallant officer has always set a praiseworthy example.

Source site Airforce.ca

Date of death uncertain; widow died in Ottawa, 17 June 1994.

camille_bouchard

Collection Mario Allard

pilote Camille Bouchard

Archives 425 Alouette via Richard Girouard

Équipage de Camille Bouchard

Pilote F/L Camille Bouchard

Navigateur F/O Beauvais

Bomb aimer F/O Lavallée

Ingénieur P/O Knight (RAF)

Sans-filiste et mitrailleur P/O Labelle

Mitrailleur P/O Gardiner

Mitrailleur P/O Hasty

Sur le Mémorial virtuel de guerre canadien

À la mémoire du Capitaine d’aviation

Joseph Alphonse Camille Bouchard

décédé le 15 septembre 1946

Service militaire :

Numéro matricule : J/26027

Âge : 28

Force : Aviation militaire

Unité : Aviation royale du Canada

Mention élogieuse : Croix du Service distingué dans l’Aviation (D.F.C.)

Décorations et titres honorifiques : Croix du Service distingué dans l’Aviation

Renseignements additionnels :

Fils de Georges et Marie C. Bouchard, de Ottawa, Ontario. Époux de Ruth Bouchard, de Ottawa, Ontario.

Cimetière :

CIMETIÈRE CATHOLIQUE D’OTTAWA (NOTRE-DAME); Ontario, Canada

Informations sur la sépulture : Soldiers’ plot 3. Grave 27.

Collection numérique

Website about the crash