Le 5-6 mars 1945 – Opération Chemnitz

Une soirée et nuit difficile pour les équipages du 420 et du 425 basée à Tholthorpe.  Le 420 perdra quatre avions et dix membres d’équipages tués.  Le 425 perdra trois Halifax et 13 aviateurs tués.  Bomber Command perdra un total de 53 avions cette nuit là. (source: W R Chorley – Bomber Command Losses)
 
Mais ces statistiques ne nous donnent pas le vécu de ces équipages. Voici le récit assez dramatique d’Arthur J. De Cruyenaere, « Wireless Air Gunner » avec l’équipage Anderson de l’escadrille 425.
 
Il fut le seul survivant suite à une collision survenue juste au sud de RAF Linton-On-Ouse avec un Halifax de l’escadrille 426 « Thunderbird ».
 
 Tholthorpe - Linton-on-Ouse
Après une courte période de repos, il se porta volontaire pour remplacer des WAGs manquants.  Il vola deux autres missions avec le 425.  La première le 31 mars avec l’équipage Giguère vers Hambourg et la deuxième avec l’équipage Blunt le 18 avril vers Heligoland.
 
Joseph Donat Fernand Eugène Roy, R/190793, « Flight Engineer » de l’équipage Anderson fut une des victimes.  Le 8 mars, trois jours après l’accident, Roland Roy, le frère d’Eugène et navigateur avec l’équipage de Bellavance, arrivait au 425.
 
Dans une lettre datée du 29 décembre 1946 et classée dans les ORBs du 425 pour le mois de mars 1945, Arthur De Cruyenaere raconte brièvement comment il a survécu.
 
De Cruyenaere Letter 1946

Au mois de juin 2000, dans la revue « Short Bursts », il y a un compte-rendu beaucoup plus détaillé… Lien ici

Short Bursts 06-2000 p1 Short Bursts 03-2000 p26

Short Bursts 06-2000 p5 Short Bursts 06-2000 p6 Short Bursts 06-2000 p7
 

Tholthorpe – Revisited

Two RCAF squadrons, part of Bomber Group 6, were stationed at Tholthorpe during WWII. One squadron I know a lot about, and another one I know little about.

When I know nothing about something I just have to write about it. Writing about 425 Alouettes or Les Alouettes has led me to write about them on a blog I created in 2010.

logo escadron 425

This is post 292 on a blog that pays homage to Les Alouettes.

George Tremblay Alouette Squandron pinCollection Georges Tremblay

I wanted to show you these pictures but I guess I can’t write about them that much on this blog.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

These pictures are from Marcel Baillargeon who was an air traffic controller at Tholthorpe.
I know little about Marcel Baillargeon.

Nothing much about him on the Internet except this.

This is part of Alan Soderstorm’s Website which pays homage to Sody. His uncle Sody was killed in the war. Alan pays homage to his uncle and 434 Squadron just like I pay homage to 425 Alouette.

So what about 420 Squadron?

I just had to do it…

You can contact me with this contact form.

Un site en anglais qui rend hommage au 425 Alouette

Du moins en partie…

Cliquez ici.

Extrait

North Africa – Landing Ground #33

The majority of combat operations flown in North Africa during the Second World War did not involve permanent Royal Air Force aerodromes. Most operations were conducted from temporary facilities, with natural landing surfaces [sand and stone], few, if any buildings, and usually lacking any name. The British called them “Landing Grounds” and identified each with a number. North Africa had over 200 of these selected locations, which were quickly reclaimed by the desert as the fighting moved on.

On 30 September 1943, No. 420 [Snowy Owl] Squadron, No. 424 [Tiger] Sqn. and No. 425 [Alouette] Sqn. of the RCAF moved to LG33, a landing ground located East of the village of Hani, Tunisia.

Corbille et Pep

Ces deux aviateurs faisaient partie du même équipage. Tous les deux faisaient partie de l’escadrille 425 Alouette.

Voici l’équipage de Terroux, le pilote du Halifax.

Monsieur Pepin a laissé un témoignage sur ce site Internet

On y retrouvait ces photos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est cette photo qui a attiré mon regard…

Ce sont tous des aviateurs du 425 décorés de la DFC.

L’escadrille 425 Alouette était la seule unité de l’ARC qui était canadienne-française.

Si vous avez des choses à nous raconter, laissez-moi un commentaire et je vous contacterai.