Bomber Harris, not a happy man (5) — John Knifton

John Knifton écrit un cinquième article sur Bomber Harris. Celui-ci parle du Halifax et de ce que Bomber Harris en pensait.

Selon Roy Irons dans son splendide livre, « The Relentless Offensive » : War and Bomber Command », Arthur Harris détestait le Short Stirling, mais il réservait son meilleur vitriol au Handley Page Halifax. Voici un Mark I : Le Mark I avait des Merlin et une tourelle avant, mais le Mark 2 avait des Merlin et une autre […]

According to Roy Irons in his splendid book, “The Relentless Offensive: War and Bomber Command”, Arthur Harris hated the Short Stirling, but he reserved his finest vitriol for the Handley Page Halifax. Here’s a Mark I: The Mark I had Merlins and a front turret but the Mark 2 had the Merlins and a different […]

via Bomber Harris, not a happy man (5) — John Knifton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.