Pas vite vite… Prise 2 – 8 décembre 1944

Pas vite vite, mais j’en ai appris beaucoup depuis 2010 sur l’escadrille des Alouettes et sur leur vraie histoire.

Laurent Dubois n’a que 10 jours à vivre. Laurent était un sans-filiste comme Aimé Thiévin qui a écrit ses mémoires de guerre. Je pourrais essayer d’écrire en inventant les mémoires de Laurent, mais ce serait comme trahir sa mémoire…

 

Dossier Laurent Dubois 011

Comme celle de son frère Eddy qui a tout partagé ce qu’il savait sur son petit frère.

Larry Dubois

laurent-dubois

 

Voici le billet original écrit en août 2015 où je parle de ma première rencontre avec Laurent Dubois.

***

Je viens tout juste de réaliser que ces photos ont été prises à quelques secondes d’intervalle.

montage deux photosDeux articles différents, avec des vignettes alambiquées! Et moi qui essaie de démêler tout ça pour mes devoirs de mémoire afin de rendre hommage à un groupe d’aviateurs canadiens-français oubliés par l’histoire.

Oubliés?

Je ne savais même pas en 2010 que l’escadrille Alouette avait existé. Encore moins les vétérans que j’ai rencontrés depuis. C’est comme si je me suis donné une mission sans trop savoir pourquoi j’écris sur cette escadrille. Mon père n’est jamais allé à la guerre.

Un 3e cousin oui, mais je ne savais pas en 2010 que j’avais ce petit cousin dans mon arbre généalogique.

laurent-dubois

-30-

pierre tombale de Laurent Dubois

1944-12-18 Desmarais crew

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s