Le jour du Souvenir 2012

Écrit en 2012

RCAF 425 Les Alouettes

SOUVENONS-NOUS

DE

JOSEPH  ANTOINE BRASSARD

(1914-1998)

Moi qui ai tant besoin de calme, qui suis venue me réfugier dans les bras du village natal de mon père, au pied d’un grand lac si doux et la plupart du temps si silencieux, je ne puis m’imaginer mille bombardiers vrombissant soudainement au-dessus de nos têtes, prêts à larguer des tonnes de bombes incendiaires comme sur Hambourg, Cologne ou Chemnitz. Les sapins de Noël illuminant le ciel, mauvais présage… que même l’insouciance des enfants émerveillés ne pouvait contrer. Les bombes tombaient par milliers sur les villes avoisinantes. Sur Alma ou Roberval et même jusqu’à Jonquière et Chicoutimi, nous aurions vu de grands feux d’artifice s’écraser en rafale, nous aurions entendu le bruit assourdissant d’autant d’explosions meurtrières.

À ce grand vacarme, à cette destruction massive, mon père a participé une trentaine de fois. À bord de son Halifax, il était pilote et conduisait son équipage au-dessus de la cible. À travers…

View original post 690 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s