L’Alouette en guerre

image

En 1939, l’Aviation du Canada était une institution anglophone, mâle et européenne qui ne cherchait à recruter ni francophone, ni Noirs, ni Asiatiques, ni femmes. Une par une, cependant, ces barrières tombèrent, l’Aviation formant une division féminine en 1941 et une unité canadienne-française en 1941, la 425e Escadrille de bombardements.

L’Alouette en guerre raconte la création de cette escadrille et l’histoire de ses opérations. Elle laisse également la place à ses membres qui narrent leur expérience dans une campagne qui fit des centaines de milliers de morts parmi les civils et coûta des dizaines de milliers de vies parmi les équipages des bombardiers.

image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s