Jacques Morin avait aussi son porte-bonheur

L’ajout de photos…

RCAF 425 Les Alouettes

Un très bel hommage de la plume de Jacques Gagnon.

Jacques Morin avait aussi son porte-bonheur

Comme de très nombreux autres aviateurs, Jacques Morin ne partait jamais en mission sans son fétiche ou porte-bonheur. Cet objet précieux, un chapelet en corne de pied de veau, il le possède toujours.

Rencontrer ce valeureux mitrailleur de queue est toujours un événement, à un point tel que je n’avais encore jamais pensé à m’informer s’il respectait cette tradition. Lundi dernier, le 13 avril, j’ai eu un flash, ce qui a provoqué une autre histoire dont seul Jacques Morin a le secret. Il suffisait d’ouvrir la porte.

Lorsque je lui pose la question sur un possible fétiche, il répond oui sans hésiter: «Un chapelet». Il se lève, prend sa marchette et se dirige vers sa chambre. Je l’entends fouiller dans un tiroir. Il revient avec un étrange chapelet, d’un genre que ni ma conjointe…

View original post 726 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s