Croyez-vous tout ce que les vétérans racontent de leurs souvenirs de guerre?

Croyez-vous tout ce que les vétérans racontent de leurs souvenirs de guerre?

A case in point.

Ce que raconte Ken West dans ses mémoires.

This 425 Squadron crew was composed of:

Marcoux F/O J.E. ‑ [J/92848], Pilot,

Montigny F/S R.M.R. ‑ [R/184276], navigator

Roy F/S J.E.G. ‑ [R/219025], wireless air gunner

Ouellet F/O J.P. ‑ [J/42025], bomb aimer

Tremblay F/S L.G. ‑ [R/206597], rear air gunner

Morin Sgt. J.J. ‑ [R/177423], mid-upper air gunner

West Sgt. K.W. ‑ [RAF3032854], flight engineer

Eudore Marcoux 1

Équipage d’Eudore Marcoux (archives RCAF)

Jacques Morin était le tail gunner et Georges Tremblay était le mid-upper gunner.

Méchant « senior moment »!

Pas grave en soi, sauf si Coco Morin veut écrire un jour sa biographie.

Jacques Morin aviateur de guerre

Jacques Morin à Mont-Joli (Collection Jacques Morin)

N’ayez crainte. Coco était le tail gunner…

numérisation0022

Photo de Jacques Morin en mai 1945 à bord d’un Lancaster (Collection Jacques Morin)

Dans une de mes trois rencontres (c’est peut-être quatre rencontres finalement), Jacques Morin m’avait dit que le père de Ken West était un amiral dans la Royal Navy.

Ken en avait-il beurré plus épais pour épater ses copains ou la mémoire de Coco lui avait joué des tours?

équipage de Marcoux

Ken West le 2e à gauche dans la 2e rangée

(Collection Jacques Morin)

Ken West parle ainsi de son père dans ses mémoires écrites en 2007…

I moved to London in 1932 and was attending Ponders End Technical College until October 1940 when my father, a Reserved Naval Officer, told us to move back to Launceston, Cornwall, where the bulk of my relatives lived. I had intended to continue at the Technical College in Plymouth, but unfortunately the Germans blitzed Plymouth just before we arrived.

Tout ceci pour vous dire que le récit de Ken West se vérifie presque parfaitement quand je le relis attentivement, même l’histoire des souliers.

Le Flight Engineer de l’anecdote des souliers était le sergent Forsythe que la Grande Histoire de la Deuxième Guerre mondiale a oublié…

425corbettcrew

archives RCAF

The first night there we were put in a hut until we got our own hut for our crew. I said ‘Hello’ to another F.E. who was off to do his first night op. When I woke next morning his bed space had been cleared of all his possessions. He had not come back. Only his shoes were left as they were half‑way between our beds. All aircrew wore shoes and these now became a spare pair for me. A few days later our air‑crew and another were Guard of Honour at the grave‑side of a crew who had crashed after being ‘shot‑up’.

Croyez-vous tout ce que les vétérans racontent de leurs souvenirs de guerre?

Croyez-vous tout ce que je vous raconte sur ce blogue?

9 réflexions sur “Croyez-vous tout ce que les vétérans racontent de leurs souvenirs de guerre?

  1. I know some told stories about how many medals they received and sent ‘staged’ photos of them killing the enemy back home, etc. but miss-stating who was in the plane does kind of sound like a failed memory rather than a creative one – don’t you think?

    • I know, but there is a lot of difference between a tail and a mid-upper gunner.

      He has everything right except that.

      Strange.

      I am sure Coco was the rear gunner. He was the smallest of the two.

      Great memoirs though. Very detailed except for that.

  2. I wish that there were stories about their flight navigator (Ronald Montigny) though… 😦 Are ‘any’ of these men still living, who might have known him, who could tell me more…?

    • No one has contacted me about Ron Montigny.
      You are the first one.
      If you start sharing what you know I will gladly write about him like I did with the other crew members.

    • Mr. Morin is still alive and well. He lives in Sherbrooke.
      I can ask Jacques Gagnon who visits him sometimes to ask him about Ronald Montigny.

    • Hi Sue,

      This is what Jacques Morin told Jacques Gagnon .

      Le navigateur Montigny

      Je lui mentionne ensuite qu’une personne en contact (???) avec Pierre aimerait en apprendre d’avantage sur un autre de ses coéquipiers, le sergent R.M.R Montigny.

      «Montigny était navigateur. Il venait de Timmins, Ontario. Quand on a cassé l’équipage, il est retourné à Timmins. Il parlait français, mais un français cassé. C’était un chic type, mais un type renfermé. Il se mêlait de ses affaires tout le temps. Il ne bâdrait (importunait : bother) personne.»

      Je lui lance : Ce n’était pas un tannant comme Jacques Morin.

      «Non, non, non c’était pas une grande gueule. Il est venu en vacances avec nous autres quelques fois. Il est venu dans le nord à Manchester, dans le nord du Yorkshire. Il est venu passer Noël avec nous autres. On était tous les six, parce que Ken était allé chez lui, à Londres.»

      Comment était-il comme navigateur?

      «Il était parfait. C’était un très chic type. Toujours poli. Jamais il n’aurait dit un mot plus haut que l’autre. Il fallait le picosser. Moi j’étais là pour ça.»

      Quand ça brassait un peu comment il se comportait?

      «Il était bien calme. Ça ne l’a jamais dérangé. Mais quand c’était rough lui restait calme.»

      Can you read French?

      If not I can translate it for you.

      Pierre

  3. « Do you believe everything the veterans recount their memories of war? » Yes, but memories can grow dim over time. Details from 70 years ago can easily can be confused as those related try their best to share their memories. That, though, does not make their stories less valid. They are as they remember them while speaking.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s