Where to begin? – Par où commencer?

Si vous ne savez pas lire l’anglais, vous devez vous demander ce que j’avais écrit la dernière fois sur mon blogue dédié à la seule escadrille canadienne-française de l’Aviation royale canadienne.

Il était question de confiance.

L’histoire de ce blogue dédié à cette escadrille, qui était en réalité un escadron, n’est qu’une question de confiance finalement avec tout ce que les gens m’ont confié depuis 2010. Tous les aviateurs et tous les membres du personnel au sol devaient se faire mutuellement confiance pour arriver à s’en sortir vivants.

425Terroux_crew

collection Jean-Paul Corbeil

Faire aveuglement confiance, c’est ça que le pilote Jacques Terroux avait dû faire quand Romuald Pepin lui donnait l’ordre d’entreprendre la manoeuvre du corkscrew lors de l’attaque sur Bourg-Léopold. Il fallait avoir une confiance aveugle pour se fier au navigateur Pierre Gauthier pour revenir à la base, au sans-filiste Maurice Bernier pour garder le contact, au bomb aimer François Bernier pour ne pas rater l’objectif et devoir revenir une autre fois, à l’ingénieur de bord Tommy Newton, le seul membre de l’équipage qui n’était pas un Canadien français, mais un Anglais de la RAF, puis au grand jeune homme blond, le mitrailleur Jean-Paul Corbeil, toujours vigilant, haut perché dans la tourelle dorsale du Handley Page Halifax.

Jean-Paul Corbeil 1944

collection Jean-Paul Corbeil

Tous ces aviateurs sont revenus de la guerre grâce au travail d’équipe. Seuls deux de ces aviateurs, Terroux et Pepin, furent décorés de la DFC. Selon moi tous auraient dû l’être.

Tout ce petit préambule pour revenir sur mon blogue crée en 2010. Lire un blogue n’est pas chose facile, car il est en perpétuelle transformation. Vous devrez naviguer longtemps pour trouver une information.  C’est pour ça que j’ai une petite case Recherche en haut à droite. Vous cherchez un aviateur qui vous est cher?

Écrivez son nom…

Un blogueur écrit sur presque tous les sujets tirés de ses expériences passées. Et il s’en est passé des choses depuis 2010, tellement que je n’écris pas tout, même si j’ai écrit presque 300 articles.

Ce blogue finalement n’a pas été créé pour être lu, mais pour être découvert par hasard, puis pour être surpris puis emballé.

Shocked and thrilled, c’est que ce Sharon avait dit en trouvant ce blogue qui rend hommage au 425 Alouette, le seul escadron canadien-français de l’ARC: elle était shocked and thrilled.

Je ne pensais plus qu’un membre de la famille de Georges Tremblay allait m’écrire un jour et que je serais à mon tour shocked and thrilled d’en apprendre plus sur Georges.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 collection Georges Tremblay

Avant que Sharon ne m’écrive, Georges était juste un nom sur une photo qui appartenait à Jacques Morin, et un secret militaire que Jacques Morin m’avait confié à propos de Georges.

Georges Tremblay

Collection Jacques Morin

J’ai écrit sur ce secret militaire ici si vous voulez le lire.

Si vous êtes pressé, je peux juste vous dire que Georges avait le mal de l’air et qu’il avait fait promettre à son vieil ami Jacques de n’en parler à personne de peur de se faire muter et passer le reste de la guerre comme general duty. Il voulait voler avec l’équipage d’Eddie Marcoux.

équipage de Marcoux

collection Jacques Morin

Par où commencer pour vous expliquer comment j’en arrive maintenant à vous écrire des articles sur Georges Tremblay dans ce voyage virtuel dans le temps et l’espace, et pourquoi j’ai créé ce blogue en premier lieu?

Je n’écrirai jamais pourquoi j’ai créé ce blogue en 2010 sur l’escadrille 425 Alouette.

Ça doit vous surprendre de lire ceci.

Ce qui est plus surprenant encore c’est que la plupart des gens à qui j’en ai parlé n’ont pas été du tout surpris et, en fait, pas intéressés.

Surprenant n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s