Georges Tremblay, un mitrailleur resté dans l’ombre

Il n’est pas facile pour un vétéran de raconter ses souvenirs de guerre. Je m’en suis encore rendu compte hier en visionnant le documentaire sur Charles Forbes.

Tous les vétérans que j’ai rencontrés depuis 2010 me l’ont confié. Certains ont préféré garder l’anonymat, d’autres m’ont permis d’en parler un peu sur ce blogue. Juste les bons moments.

Est-ce si important de vous parler ce matin de Georges Tremblay, un mid-upper gunner resté dans l’ombre. Je n’ai jamais rencontré personnellement Georges Tremblay, mais je vais vous dévoiler ici un secret militaire?

école de commando 2

Un secret qui date de 70 ans. Il l’avait confié à son ami Jacques Morin quand ils étaient tous deux à l’entraînement à Mont-Joli.

Georges Tremblay est bel et bien sur le tremplin de la piscine du No. 3 AGTS de Trois-Rivières. Je me demande s’il avait le vertige.

école de commando 2

J’ai reconnu Georges du premier coup en regardant les nombreuses photos de la collection de Jacques Morin.

école de commando 10

Georges est aussi sur cette découpure de journal qui était dans le scrapbook de Jacques Morin. Georges était originaire de Trois-Rivières.

Morin et Tremblay

Georges et Coco étaient des grands chumsIls firent leur entraînement ensemble à Mont-Joli où ils furent promus sergents-mitrailleurs. Jacques et Georges allèrent ensuite à l’école de commandos en 1944, puis ils se retrouvèrent sur le même équipage en Angleterre.

Eudore Marcoux 1

Coco Morin m’avait demandé de faire des recherches sur son bon ami George qu’il avait perdu de vue après la guerre. Ça n’avait rien donné sauf la découverte d’un acte de naissance d’un certain Joseph Lucien Louis Georges Tremblay, né le 1 juin 1925, dans la paroisse St-Philippe, à Trois-Rivières. Ce Georges était le fils de Daniel Tremblay et de Dormina Sévigny.

Si je n’ai rien trouvé sur Georges, en parlant de l’équipage de Marcoux sur ce blogue, j’ai eu des résultats.

Un petit commentaire sur le navigateur Montigny.

Puis une des filles du pilote Eudore Marcoux m’avait écrit un long commentaire.

Finalement des résultats plus qu’intéressants avec « Tarzan », le Flying Officer Ouellet, le bomb aimer de l’équipage de Marcoux. Sa fille m’avait écrit un commentaire, puis avait partagé tout ce qu’elle avait des souvenirs de son père.

Tout est sur ce blogue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je mets tout sur ce blogue, sauf certaines anecdotes de monsieur Morin dont je ne parlerai jamais. On peut avoir une confiance aveugle en moi. Rien de croustillant comme anecdotes je vous l’assure. Coco Morin m’avait mentionné dans une rencontre le mal de l’air de Georges. Georges avait demandé à Jacques de ne rien dire sur son mal de l’air, car il ne voulait pas se retrouver comme general duty dans l’escadrille. Il voulait voler comme mitrailleur avec le reste de l’équipage.

Eudore Marcoux 2

Oups!

Je n’en dis pas plus. Rien de mal à révéler 70 ans plus tard ce secret militaire, le mal de l’air d’un mitrailleur qui tenait à servir dans l’escadrille 425 Alouette.

Coco m’avait dit de ne pas en parler et je viens de m’échapper. Ça restera secret entre nous. N’allez pas sortir ça à Denis Lévesque, car je vais tout nier.

Pour en revenir à Georges Tremblay, il a probablement gardé ses souvenirs de guerre pour lui tout comme Coco l’avait fait pendant 66 ans avant de rencontrer par hasard Jacques Gagnon, le neveu d’Eugène Gagnon.

Personne dans l’entourage de Georges n’a dû se douter de son mal de l’air et de ses sept missions comme air gunner sur Handley Page Halifax III, et pourquoi Georges était devenu plus nerveux qu’avant son enrôlement dans l’Aviation royale canadienne.

IMG_0117

Monsieur Morin m’a confié qu’à son retour de la guerre, le médecin lui avait dit qu’il souffrirait des séquelles de la guerre vers 40 ans. Le médecin avait eu raison. C’est pour ça que j’avais trouvé monsieur Morin nerveux et anxieux quand je l’avais rencontré la première fois. Il a par la suite savouré nos deux autres rencontres. Il savait qu’il était en bonne compagnie, et moi aussi d’ailleurs.

N’allez pas croire que j’aime monsieur Morin juste pour boire son Sheridan’s.

 

Sheridan's

Coco m’a aussi parlé du flight engineer dont j’ai peu parlé sur mon blogue, et de sa soeur, la belle fille sur cette photo.

Miss West

Encore rien de croustillant au sujet de cette belle fille.

Le Flight Sergeant West, le flight engineer de l’équipage d’Eudore Marcoux, était le fils d’un amiral anglais. Personne n’est jamais entré en contact avec moi au sujet du Flight Sergeant West ou de sa soeur. Dommage, car elle avait écrit un beau poème au sujet de Coco…

To Cuckoo

Maintenant les fameux tickets.

tickets

Finalement, je pense que c’était important de vous parler de Georges, un petit de Trois-Rivières, et de son mal de l’air.

Vous avez des choses à partager, vous pouvez m’écrire en utilisant la section commentaires ou en remplissant ce formulaire. Quant à moi, je vous reviens lundi prochain, le temps de vous laisser lire d’autres billets sur ce blogue dédié aux Alouettes.

6 réflexions sur “Georges Tremblay, un mitrailleur resté dans l’ombre

    • The kind of story historians would relish writing about.
      At least four volumes. Of course they would have to embellish the story a little about a famous air gunner with the RCAF.
      I will tell you a story someday about an air gunner… Maybe I told you once and forgot about it.
      You can write me a personal e-mail. Then you will understand what I meant by all my comments on your latest post about the Korean War.

  1. SUPER !
    C’est bon…
    Peut-être parler de George Tremblay sur le groupe de Trois-Rivières illustrée?
    La famille va peut-être le voir?

    • J’avais déjà pensé mettre mon article sur Facebook, mais j’avais comme une petite gêne.
      Faut pas se gêner dans la vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s