Jacques Morin, aviateur de guerre… la suite

Mon blogue est avant tout un lieu de partage et de découvertes. J’avais déjà beaucoup écrit sur Jacques Morin, sur son entraînement à Mont-Joli, sur ses missions en Europe, mais pas tellement sur son entraînement de commando!

Cette photo partagée par Mario la semaine dernière sur mon blogue Souvenirs de guerre m’a rappelé de bons vieux souvenirs de ce vétéran du 425 Alouette que j’avais rencontré en 2011.

1558558_10152173065603913_94073605_n

Sur cette photo  on voit des aviateurs du Air Graduate Training school de Trois-Rivières selon l’identification fournie par Mario. Mais la photo est sans doute prise au Cap-de-la-Madeleine, car je ne pense pas qu’on avait un aérodrome au AGTS de Trois-Rivières.

Je peux tromper par contre.

1558558_10152173065603913_94073605_n

Collection Mario Allard

Que de beaux souvenirs de mes trois rencontres avec Jacques Morin!

album-photos Jacques Morin Mont-Joli 1942_Jacques

Collection Jacques Morin

J’ai trouvé Jacques Coco Morin sur mon chemin en 2011.

Je lui avais demandé à cette époque si je pouvais parler de lui sur mon blogue dédié à l’escadrille 425 Alouette. Il ne le lira jamais, car il n’a pas l’Internet. Il m’avait fait toutefois confiance d’honorer pour lui la mémoire de son équipage, surtout de son équipage.

Il m’avait confié toutes ses photos et son logbook pour les numériser.

Eudore Marcoux 1

Collection Richard Girouard

J’ai tout mis sur le blogue.

Presque tout.

Jacques Morin et son équipage ont été à tout jamais immortalisés.

Avant, Jacques Morin n’avait jamais voulu parler à personne de ses souvenirs de guerre. Il avait peur de faire rire de lui avec ses souvenirs.

Il me l’a dit.

66 ans sans parler c’est long en titi.

Très long…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Collection Jacques Morin

Puis, il s’est ouvert une fois à Jacques Gagnon. Jacques Gagnon c’est le neveu d’Eugène Gagnon mon héros méconnu de Bromptonville. Jacques m’a ensuite présenté à monsieur Morin.

Jacques Morin était tout nerveux lors de notre première rencontre. Il m’a expliqué pourquoi. 7 missions ça marque un homme pour la vie. Ces missions sont toutes ici.

logbook 001

Jacques Morin m’a raconté pleins d’anecdotes, mais certaines à ne pas raconter sur ce blogue. Je lui ai promis que je les garderais juste pour moi.

Une anecdote par contre que je peux vous raconter est celle de l’école de commandos. Coco, c’est son surnom, y était allé en 1944, et il avait dans son album plein de photos qui lui rappelaient le bon vieux temps.

Collection Jacques Morin

Coco était un sacré joueur de tours.

L’anecdote que je peux vous raconter est reliée à cette photo et est totalement inoffensive sauf pour ceux qui grimpaient.

DSC02353

J’en ai appris des choses intéressantes grâce à monsieur Morin. Trois rencontres inoubliables.

La preuve…

Il me servait à chaque fois un petit verre de quelque chose que je ne connaissais pas avant…

Sheridan's

Pour m’écrire, laissez-moi un commentaire ou, si vous préférez, utilisez ce formulaire pour prendre contact personnellement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s