Cap-de-la-Madeleine, mars 1945

1558558_10152173065603913_94073605_ncollection Mario Allard

Air Graduate Training School, Three Rivers Quebec, March 1945.

Mario m’avait envoyé ça la semaine dernière et je l’avais mis sur mon blogue Souvenirs de guerre.

J’avais d’autres photos que je n’ai jamais montrées avant de cette école de commandos.

album-photos Jacques Morin 048

Je vous en parlerai, car Jacques Coco Morin y a fait son entraînement avant d’aller en Europe.

Concernant cette école, je n’ai pas trouvé grand chose sur Internet pour assouvir ma curiosité. Juste ceci…

After elementary, went to [Fort] Macleod, which is on the south part of Alberta, for Service Flying [Training] School, No. 7 SFTS. And graduated from that in September of 1944. The next posting was down in Three-Rivers [Trois-Rivières] in Quebec. And they had an Air Graduate Training School. Essentially, it was just a commando course. So at the end of that month-long course, we felt that we were now ready to be, you know, sent to operational training,

 

3 réflexions sur “Cap-de-la-Madeleine, mars 1945

  1. Bonjour,

    Sur la photo de M. Allard sur le tremplin on reconnaît la piscine des terrains du Parc de l’Exposition de Trois-Rivières. Voici ce qu’on lit sur le site de Trois-Rivières:

    ‘La Défense nationale occupa le parc de l’Exposition de 1940 à 1945 et la piscine était réservée à l’usage des militaires. Les deux vestiaires furent transformés, un système de chauffage à eau chaude fut installé, un foyer en pierre fut construit à chacune des extrémités du vestiaire nord pour le confort des officiers pour qui c’était le mess.’

    ….
    ‘Avant la fin de la guerre, une École de perfectionnement pour l’Aviation royale canadienne s’y implanta, utilisant vraisemblablement, l’aéroport construit à Cap-de-la-Madeleine, en octobre 1940.’

    ….

    ‘Le camp militaire ne servait pas seulement de camp d’entraînement; il fut également un camp d’internement pour les prisonniers de guerre. Un temps, il rassemblait environ 1 200 prisonniers, en majorité des Allemands, aviateurs et marins. La censure de guerre fait que les sources de renseignements sont rares sur la vie du camp des prisonniers qui fut courte à Trois-Rivières car, dès le 30 juin 1941, ils furent transférés au camp Borden, en Ontario.’

    • Les photos sont de la collection de Jacques Morin.
      Ce n’est pas grave finalement qu’il y ait eu un malentendu.

      Bien content de lire ton commentaire.
      Je vais l’inclure dans une suite.

      Merci encore

      Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s