LAFRENIERE, F/O Joseph Rodolphe Henri (J35881): Prise 2

Richard Girouard, recherchiste au Musée de la Défense aérienne de Bagotville, envoie ceci pour le neveu du Flying Officer Lafrenière.

Lafrenière

Cela fait suite à ce commentaire…

Je cherche aussi des infos sur mon oncle qui était dans l’escadrille mais en 44 je crois. Il se nommait Rodolphe Lafrenière et il est décédé en 1995. Il est revenu sain et sauf après 36 missions. Il était aussi de Trois-Rivières.

LAFRENIERE, F/O Joseph Rodolphe Henri (J35881)

– Distinguished Flying Cross

– No.425 Squadron

– Award effective 16 February 1945 as per London Gazette of that date and AFRO 563/45 dated 29 March  1945. 

Born 1921 in Maskinonge, Quebec; home in Trois Rivieres. 

Enlisted Quebec, 3 August 1942. 

Trained at No.1 ITS (graduated 6 March 1943), No.20 EFTS (graduated 15 May 1943) and No.13 SFTS (graduated 3 September 1943). 

Commissioned 1943. 

Recommended 18 December 1944 for incident of 2/3 December 1944 when his aircraft collided with another friendly aircraft; tip of starboard mainplane and top of tailplane rudder had been ripped off.  At that time he could not ascertain full damage, and the performance was impaired.  As of recommendation he had flown 19 sorties (114.05 operational hours).

This officer has completed many operational missions and throughout has displayed devotion to duty of a high standard.  One night in December 1944 he piloted an aircraft detailed to attack Hagen.  On the outward flight the aircraft sustained damage.  The tip of the starboard mainplane was torn away; the top portion of a rudder was also broken off.  In spite of this, Flying Officer Lafreniere went on to the target and executed a successful attack.  He displayed exceptional determination throughout.

7 réflexions sur “LAFRENIERE, F/O Joseph Rodolphe Henri (J35881): Prise 2

  1. Merci beaucoup, c’est la première fois que je vois cette photo, durant toutes ces années j’ai pensé à ce qu’était leur vie là-bas en Angleterre, maintenant je peux mettre des visages et des faits sur les noms. Je remercie sincérement M. Lagacé et M. Girouard pour ces infos.
    Concernant le Sgt Arcand, je vais entrer en contact avec M. Clinaz.

  2. Bonjour M. Lagacé,

    Vous m’avez pris de vitesse pour vous transmettre une photo de l’équipage de mon père Rodolphe Lafrenière, tel que requis par mon cousin Michel Lemieux.

    Cette photo avait d’ailleurs déjà été publiée sur votre site le 16 novembre dernier (Archives de Richard Koval).

    Auriez-vous l’obligeance de transmettre mes coordonnées courriel à mon cousin quand vous aurez une petite minute.

    Merci.

    André Lafrenière

    • Le logbook de mon père ainsi que ses médailles ont été prêtés il y a déjà plusieurs années au Musée de l’Escadrille. Je me demandais d’ailleurs récemment s’il ne serait pas maintenant temps de les rapatrier.

      Dans un autre ordre d’idée, je me demandais si vous aviez pris connaissance du texte paru hier dans la section ‘Opinion’ du Journal La Presse sur Gilbert Boulanger décédé la veille du jour de l’An. M. Boulanger ex-membre du 425ème avait publié en 2006 le livre ‘L’Alouette affolée’.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s