30 octobre 1944: Prise 2

Note

Je n’ai jamais pu trouver le nom de ce pilote de Spitfire.

Début

Je suis allé rencontrer monsieur Corbeil le 23 octobre dernier avec Richard Girouard, recherchiste-bénévole de l’escadrille 425.

J’avais dit à Richard qu’il serait impressionné.

C’est ma troisième rencontre avec Corbille.

C’est comme ça que le Wing Commander St.Pierre l’appelait.

Wing Commander Joe St.Pierre

Le commandant St.Pierre n’a jamais reçu la DFC pour son service militaire dans la RCAF.

Selon monsieur Corbeil, Joe St.Pierre était tout un homme et il ne comprend pas toujours pas qu’il n’ait pas été décoré.

Il a bien sa petite idée, mais ça, ça ne se dit pas ici…

Tout ça pour dire que les quatre heures que Richard et moi avons passé avec monsieur Corbeil furent un pur délice.

Un grand homme, simple, et d’une grande générosité…

Si je vous en parle, c’est qu’il m’a parlé d’une anecdote touchante.

C’était le 30 octobre 1944. Il s’en rappelle comme si c’était hier. Il nous en a parlé.

Je vous en parle la prochaine fois.

Alouette…

Fin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s