À l’aube, une alouette

La Deuxième Guerre mondiale fait déjà rage en Europe lorsqu’en 1942, un escadron canadien-français de bombardier voit le jour au sein de la Royal Air Force britannique : le 425 Alouette.

Afin de célébrer le 70e anniversaire de cet escadron basé aujourd’hui à Bagotville, le Musée de la Défense aérienne présente l’exposition À l’aube, une alouette. Vous pourrez découvrir ainsi les aventures de ces courageux aviateurs durant la plus violente guerre de l’histoire.

Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s