Lettre de l’aumônier

Monsieur Morin n’a pas l’Internet.

Il ne pourra pas lire cet article.

C’est mieux qu’il en soit ainsi, car cela lui ferait revivre cette nuit du 17-18 décembre 1944.

L’aumônier Maurice  Laplante O.M.I. avait écrit à la mère de Laurent Dubois.

Il a probablement écrit aussi à la mère du pilote Jean-Marie Desmarais et à celle de Jean-Charles Labrecque.

Voici la lettre envoyée à Juliette Sauvé.

C’est Adélard Dubois, le frère de Laurent Dubois, qui l’avait conservée.

La lettre est datée du 19 décembre 1944.

Elle nous donne des informations sur l’écrasement. 

Cliquez sur chacune pour les lire.

C’est dur à lire dans les deux sens de l’expression.

Si vous voulez que je les retranscrive, faites-moi signe.

Disons que cela me ferait plaisir de le faire… dans le bon sens de l’expression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s