Léo Vézina et Jean-Paul Corbeil

Monsieur Corbeil est celui qui m’a raconté la petite anecdote de Mont-Joli.

C’est là qu’il a été affecté après son tour d’opérations en Europe. Il a été mitrailleur sur Halifax.

On a jasé un bon trois heures. On a découvert qu’on était sur la même longueur d’onde.

Il m’a ensuite parlé de Léo Vézina dont le nom me disait quelque chose…

Vez… mitrailleur arrière

Sa fille et son fils ont écrit un livre sur leur père.

Cliquez ici.

Monsieur Corbeil tenait absolument à me rencontrer.

On va s’en reparler, car cela a un lien avec les enfants de Léo Vézina et les enfants de tous les autres enfants des vétérans.

Si vous êtes un vétéran du 425, un descendant ou un membre de la famille, vous pouvez m’écrire en cliquant sur l’alouette ci-dessous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s